Le blog

6 juin 2018

Voyage au cœur du Béarn protestant

Notre dernier voyage nous a conduit les 29 et 30 mai derniers à Orthez, une des villes de coeur du protestantisme.
Retour sur un passionnant parcours raconté par Jean Louis Mignon

"Notre voyage a démarré à 7 heures et aprés quelques heures de route nous avons atteint la filature des établissements Moutet, une fabrique artisanale de linge de maison créée il y a 5 générations.
La visite a permis de découvrir les méthodes de tissage, l'univers des créations et également les modes de fabrication du fameux "Jacquard". Chose étonnante, les créations sont pour la plupart ordonnées par des programmes informatiques.


Aprés un solide déjeuner, direction le musée Jeanne d'Albret, pour découvrir d'autres merveilles et notamment les richesses du Protestantisme dans cette région.
Sur les pas d'une guide trés sympathique, nous avons parcourru l'histoire de cette ville du Béarn.
Les belles histoires ont été racontées par le professeur Philippe Chareyre, historien à l'université de Pau, lors d'une passionnante conférence sur le Protestantisme. Ce sont de belles pages qui se sont succédées sur les origines du Béarn, le rattachement du Béarn à la Navarre.
Le saviez-vous ? Sous le règne de la Reine Jeanne d'Albret, toutes les églises catholiques ont été fermées et sont devenues des lieux de culte protestants
 
Dans cette ville, ce fut l'occasion pour certains d'entre nous de retrouver des souvenirs familiaux, voir des ancêtres.
Le gouter à base de produits régionaux bio et les boissons à base de fleurs et de fruits nous ont émerveillés.

Aprés un repos bien mérité, nous avons repris la route le lendemain pour le Camp de Gurs, l'un des plus vastes camp d'internement de France. Bati en 1939, il accueillait des républicains  espagnols, ceux que l'on appelait des indésirables, comme de nombreux juifs déportés à Auschwitz
Ce lieu de mémoire est aujourd'hui géré par "L’Amicale du camp de Gurs", dont l'un des fervents adhérents, M Lemaçon est venu nous accueillir. Il a été le premier à rejoindre l'association et est l'une des chevilles ouvrière de la reconstitution de ce camps dont il ne reste aujourd'hui plus de trace. c'est à son initaitive que des élèves de son lycée ont réalisé une reconstitution d'un bloc de prisonniers sur des plans d'époque.


C'est dans ce contexte qu'a vu le jour la CIMADE, créée à cette époque pour apporter son soutien aux résidents du camp.
Son rôle au sein du camp a été essentiel.

De ce lieu de mémoire des persécutés en France, nous avons rejoint le cimetière pour nous recueillir.
 

Notre voyage nous a conduit dans le village fortifié de Navarrenx. La visite nous ermis de découvrir les grandes similitudes des fortifications avec celle de Vauban...avec 100 ans d'écart !
Clin d'oeil à notre histoire régionale, la poudrière en parfait état devait ressembler à celle qui fut détruite lors du siège de la citadelle de Montravel.

Voici le terme d'un parcours étonnant...A trés bientôt"

 
POUCHIN Florentine
Partagez :