Notre actualité

26 novembre 2018

​La musique comme vecteur de l’insertion


Depuis la rentrée, les concerts fleurissent dans  les résidences de la Fondation John BOST.
Le 27 octobre dernier, ce sont les résidents du pavillon Agape qui ont bénéficié d’une première séance musicale interprétée par le trio   Laure Barras,  Richard Helm et  Irène Puccia, en ouverture d’un concert donné le lendemain au temple de la Fondation.
https://www.chroniquesprotestantesvalleedordogne.org/upload/images/agape.jpg
Un mois plus tard, les musiciens Jérôme Granjon, Pierre Hammel et Patricia Neels font une étape musicale au pavillon Tibériade pour enchanter les résidents, avant de donner leur concert au Temple dans la cadre des commémorations du centenaire de la Grande guerre.


Ces intermèdes musicaux, orchestrés par l’association « Paroles et Musiques 24 » font partie du travail d’inclusion que veut renforcer la Fondation depuis quelques temps.

La musique adoucit plus que les mœurs, elle fait partie intégrante du travail de thérapie sur lequel s’appuient les équipes soignantes, dans la lignée du fondateur John Bost, qui considérait que la musique était un outil important d’accompagnement dans les soins apportés aux malades.

Sur le site « Chroniques Protestantes », plusieurs articles donnent des informations intéressantes sur le rapport que le pasteur John BOST entretenait avec la musique. Les fonds 406J et 401H peuvent être consultés en ligne sur ce site.
https://www.chroniquesprotestantesvalleedordogne.org/documents/I000009/406j-7320675-001-001-copier.jpg
 
L’association « Paroles et Musiques » vous donne rendez-vous le 1er décembre, pour son dernier concert de l’année.
Le parcours musical reprendra en 2019. Nous diffuserons le programme prochainement.
Dominique MIGNON
Partagez :